Avertir le modérateur

20/12/2011

Et si vos prochaines vacances étaient alternatives et écolos ?

A l’heure où le tourisme rural, à tendance écologique, est en plein essor, une entreprise lilloise innove dans le domaine de l’hébergement touristique.

La jeune entreprise Nordiste Alter Ec’Home est née il y a quelques mois sur un constat simple : les comportements respectueux de l’environnement ne doivent pas cesser quand commencent les vacances.

Son créateur, Olivier Queste s’est appuyé sur ce constat pour concevoir un mode d’hébergement d’un nouveau genre mais avec un cahier des charges strict : des matériaux écologiques, des cloisons à l’isolation en passant par l’ameublement, mais surtout un habitat qui n’a aucun impact physique durable sur son environnement « Il était naturellement exclu de couler une dalle en béton sur laquelle assembler l’habitat, l’option la plus facilement réversible était donc de disposer ces logements sur des plots ou des pilotis ».

habitar mezzanine

La qualité de fabrication, quant à elle est celle que l’on attend d’une maison individuelle, les murs à ossature bois sont réalisés en atelier puis assemblés sur place par des spécialistes de la construction bois. Alter Ec’Home ne fabrique pas des cabanes mais de véritables habitations de loisirs, le niveau de finition et la qualité de l’isolation leur confèrent une vraie durabilité dans le temps et permet une occupation 12 mois par an.

Ces habitations légères de loisirs disposent en outre de raccords flexibles pour l’eau et l’électricité, de portes larges, d’une rampe d’accès à pente douce et de seuils surbaissés pour faciliter l’accueil des personnes à mobilité réduite. Des panneaux photovoltaïques, une batterie gel et un frigidaire sont en option pour un niveau de confort supplémentaire et une autonomie énergétique.

habitat bord de l'eau

Pour l’intérieur, des solutions d’ameublement originales et écologiques sont à l’étude actuellement, l’espace sera ainsi optimisé par une gamme de meubles modulables et en accord avec le concept « vert » de l’habitat.

Quel marché pour ces logements d’un nouveau genre ? Les clients potentiels d’Alter Ec’Home sont les professionnels du tourisme : l’hôtellerie de plein air (campings, parcs résidentiels de loisirs), les bases de loisirs, les parcs et réserves naturelles, mais aussi les particuliers et entreprises qui ont besoin d’une extension à leur habitation principale, d’un bureau indépendant, d’un point d’accueil pour leurs clients, etc.

pavillon avec toit terrasse

Concurrent des fabricants de mobil ’home en plastique, des chalets traditionnels au toit à double pente, des roulottes, tipis, bungalows toilés et autre yourtes, Alter Ec’Home proposent un mode d’hébergement alliant un design élégant et contemporain au confort du bois.

S’éclairer à la bougie, se réchauffer autour d’une cheminée au bioéthanol, dans un véritable « cocon » de bois tout en ayant la satisfaction de passer un moment vraiment unique, voilà ce que veut proposer Olivier Queste, gérant d’Alter Ec’Home à ses clients.

Site Internetwww.alter-ec-home.com

Retrouvez Alter Ec’Home sur Facebook et Viadeo.

06/04/2009

Vivre dans une yourte

blog-yourte1.jpg

Ils sont de plus en plus nombreux à vivre dans des yourtes.

Pour beaucoup, la yourte symbolise l'habitation écologique par excellence. Pour d'autres, elle symbolise précarité ou folklore. Qu'en est-il réellement ?

Conçue comme une tente circulaire, la yourte traditionnelle mongole est fabriquée avec du tissu et du bois. Le choix de la yourte comme habitat alternatif est actuellement en plein essor. Aujourd'hui on fabrique également des yourtes dites contemporaines dans l'esprit de la yourte mongole, spacieuses et modernes et conçues comme de véritables habitations permanentes.

Les prix des yourtes varient beaucoup en fonction de la taille et des matériaux utilisés : de 2000 euros pour une yourte faite soi-même à 75 000 euros pour une yourte contemporaine de 68 mètres carré clé en main (livraison, montage et aménagement intérieur compris).

Contrairement aux idées reçues, la yourte est un habitat extrèmement solide. Les mongols ont choisi ce type d'habitat pour sa légereté qui leur permet de se déplacer sur de grands territoires mais également pour sa résistance au vent et aux conditions extrèmes. Pour comprendre le choix de la yourte, il faut savoir que la Mongolie possède un climat continental avec des vents très violents et des gros écarts de température. Dans les steppes arides, les températures l'été peuvent dépasser les 40 °C avec des orages secs. En hiver, le vent souffle violemment avec des températures qui atteignent fréquemment -25 à -30 °C. Il peut aussi pleuvoir ou neiger.

blog-yourte2.jpg

C'est avant tout sa forme ronde qui permet à la yourte de résister à des vents très violents. La yourte possède une porte et un toit conique qui permettent une isolation parfaite grâce aux ouvertures optimisées. Traditionnellement, l'isolation est réalisée en feutre de laine de chameau et garantie chaleur en hiver (même par - 50°C ) et fraicheur en été. La taille modeste ( de 15 à 70 mètres carrés) et la forme de cet habitat rend la yourte légère mais confortable.

Face à la crise du logement, de plus en plus de gens sont attirés par la yourte. Montable et démontable en une ou deux journées, peu onéreuse, facile à chauffer, confortable et écologique, la yourte a de quoi séduire. Le choix d'habiter dans une yourte repose avant tout sur une démarche éthique et économique. Pourquoi une maison devrait coûter si cher, utiliser autant de matériaux et d'équipements qui ne respectent pas l'environnement ?

Monter une yourte ou une habitation légère dans la campagne sur un terrain agricole non constructible, dans un bois, dans un environnement paisible et isolé relève cependant plus aujourd'hui du combat que de l'image du bonheur serein auquel ces personnes aspirent.

Souvent proches de la nature, habitant dans des campagnes reculées et aspirant à un mode de vie alternatif, les habitants des yourtes rencontrent beaucoup de difficultés qui commencent généralement bien avant d'acquérir le terrain et qui peuvent aller de simples réticences de la part du voisinage à l'expulsion et au démontage de la yourte sous l'égide de la commune et de la préfecture. Parfois, les gens s'installent en toute illégalité. Quand les gens sont propriétaires des terrains, le maire ou la préfecture peut exiger le démontage des yourtes car il est interdit d'habiter sur un terrain non constructible. Il n'existe pas de législation spécifique à l'heure actuelle pour les yourtes en France. Parfois ce sont les voisins qui peuvent voir d'un mauvais oeil ces habitations légères, confortables et très simplement chauffées...

Bien entendu, il existe également des communes accueillantes et des maires ouverts pour lesquels l'installation d'une yourte sera tolérée. Certaines régions sont plus propices que d'autres à l'installation d'une "habitation circulaire écologique à ossature bois" : ce sont souvent des régions ou des départements ruraux avec une forte identité comme l'Ardèche, l'Ariège, la Lozère et les Cévennes (quoique ces deux dernières régions font depuis quelque temps l'objet d'une plus forte "chasse à la cabanisation").

Conseils et démarches pour construire ou installer sa yourte :

Se renseigner sur la règlementation : http://www.yourte-contemporaine.com/yourte_reglementation...

Des photos de yourte contemporaine : http://www.yourte-contemporaine.fr/

Vivre la yourte, informations pratiques et actualités des yourtes : http://www.vivrelayourte.fr/

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu